Programme de recherche PRISME - soutien Fondation de France

La critique d’art, prisme des enjeux de la société contemporaine (1948-2003)

Lancé en septembre 2015 pour une durée de trois ans par les Archives de la critique d’art, avec le soutien de la Fondation de France, ce programme de recherche pluridisciplinaire envisage la critique d’art, au-delà du seul discours esthétique, comme un terrain dynamique de renégociation - voire d’incubation ? - des débats de la société qui lui est contemporaine. Il repose sur l’analyse et sur le traitement documentaire (dépouillement, numérisation et référencement dans une base de données en ligne) des fonds d’archives de l’Association Internationale des critiques d’art (AICA) sur la période 1948-2003 et AICA France (1970-1980), ainsi que sur leurs croisements avec les fonds d’archives de critiques individuels (tels que P. Restany, M. Ragon, F. Popper, G. Gassiot-Talabot, F. Pluchart, D. Foresta), également conservés aux Archives de la critique d’art à Rennes.

Pour cette vaste enquête seront retenues les thématiques des Congrès de l’AICA International (par ex. Art et télévision, Art et ville, Art et technologie, Fonctions de l’art et mouvements sociaux, Centre et périphérie) ainsi que la chronologie du fonds depuis 1948 jusqu’en 2003 comme cadre principal du projet, centré sur la période de la Guerre froide jusqu’aux débuts de la mondialisation. Révélant une véritable cartographie de la critique d’art sur la seconde moitié du XXe siècle, l’analyse des activités de l’AICA permettra d’examiner des questionnements transnationaux qui tiendront compte, dans le sens d’une lecture horizontale, de la circulation et des échanges d’idées dans des contextes géopolitiques mouvants. Deux grandes lignes transversales serviront de premiers fils conducteurs: le politique comme espace de débat de la critique; la critique entre art, sciences et médias.

En appréhendant la critique d’art comme un prisme épistémologique, ce programme adopte un regard volontairement décentré du seul regard d’historien de l’art. Pour ce faire, le programme sollicite une équipe pluridisciplinaire de chercheurs aux niveaux régional, national et international, principalement rattachés à l’histoire contemporaine, aux sciences politiques, à l’histoire des médias, à l’épistémologie et à la sociologie. À partir de l’accessibilité des corpus d’archives, il importe de susciter l’intérêt de la part de communautés scientifiques encore étrangères, pour certaines, à l’objet « critique d’art » et d’enrichir d’autre part la compréhension de l’histoire de la critique d’art sous l’angle décloisonné des enjeux sociopolitiques, culturels et scientifiques de son époque.

Ce programme a reçu le soutien de la Fondation de France, ainsi que de la Région Bretagne et de l’Université Rennes 2. Grâce à ce généreux soutien, une doctorante en histoire de l’art contemporain et une documentaliste-archiviste ont pu prendre leurs fonctions au sein de l’équipe le 1er septembre 2015.

Coordination du programme: Antje Kramer-Mallordy (maître de conférences en histoire de l’art contemporain, EA 1279 Histoire et critique des arts); Nathalie Boulouch  (maître de conférences en histoire de l’art contemporain, EA 1279 Histoire et critique des arts, directrice du GIS Archives de la critique d’art)
Contact: antje.kramer@univ-rennes2.fr; nathalie.boulouch@univ-rennes2.fr

Fonds AICA dans le Guide général des fonds d'archives

English Translation
PRISME Research Program
“Contemporary Society (1948-2003) through the prism of Art Criticism”


This multidisciplinary research program was launched in September 2015 for a period of three years by the Archives de la critique d’art in Rennes (France). It looks beyond art criticism's primary definition as an aesthetic discourse and asks: can it be a dynamic space of renegotiation - or even an incubator - of concomitant issues and debates within society? It relies on the analysis and a large scale documentary treatment (inventory, digitalization, referencing in a specific online data base) of the archives of AICA International (1948-2003) and AICA France (1970-1980), which will be combined with thematic cross-referencing of the archives of individual art critics (e.g. P. Restany, M. Ragon, F. Popper, G. Gassiot-Talabot, F. Pluchart, D. Foresta) that are also held by the Archives de la critique d’art in Rennes.

The program focuses on the period of Cold War and early globalization by using as its scope the topics of the AICA Congresses (e.g. Art and Television, Art and the City, Art and Technology, Functions of Art and Social Movements, Centre and Periphery) and the chronology of records from 1948 until 2003. The analysis of this first hand material reveals a veritable cartography of art criticism since 1945. This approach enables us to discuss transnational perspectives through a horizontal approach, taking the circulation and exchange of ideas within changing geopolitical contexts into account. Two main transversal questions will underpin the initial studies: politics as place of critical debate and criticism between art, science and media.

While considering art criticism as en epistemological prism, the program deliberately adopts a point of view that shifts art history and its methodologies off-centre. In so-doing, the program includes the constitution of a multidisciplinary team of local, national and international researchers, mainly coming from contemporary history, political sciences, history of media, history of architecture, epistemology and sociology. We can guarantee access to the documents and our aim is to reach scientific communities that are in some cases still unfamiliar with “art criticism” as an object of research. For our part, we hope to gain a deeper insight into a transversal history of art criticism and the socio-political, cultural and scientific issues and challenges of its time.

This research program is supported by the Fondation de France, the Région Bretagne and the Rennes 2 University. Thanks to this funding, a PhD-candidate in the history of contemporary art and an archivist joined the team in September 2015.  

Program-coordinators: Antje Kramer-Mallordy (assistant professor of the history of contemporary art, University Rennes 2); Nathalie Boulouch  (assistant professor of the history of contemporary art, University Rennes 2, scientific director of GIS Archives de la critique d’art)
Contact: antje.kramer@univ-rennes2.fr; nathalie.boulouch@univ-rennes2.fr


   

[PDF] 132.7 KB
Archives_aica-prisme

Archives de la critique d'art