Missions

Collecter, conserver

Les critiques fondateurs ont initiés les premiers versements en faisant don de leurs écrits publiés et de leurs archives personnelles constituées de leurs bibliothèques de travail et de leurs dossiers : notes, correspondances avec les artistes, photographies, vidéos...

La collecte de fonds d’écrits, leur mise à jour régulière et l’établissement de bibliographies en ligne se fait en tout premier lieu avec les auteurs francophones, et les auteurs internationaux associés aux activités des Archives de la critique d’art. Un accord avec l’AICA France permet à l’association de reverser chaque année les dossiers de candidature et les publications associées de ses nouveaux membres.
[Ouvrir un fonds]

La collecte de fonds d’archives repose sur un respect de la diversité des activités de l’auteur. En effet, les critiques sont tour à tour journalistes, commissaires d’expositions, auteurs et éditeurs dans des domaines variés, professeurs ou responsables d’institutions. Parfois, des archives d’artistes, de galeristes ou d’institutions proches des critiques parviennent également dans les collections. Ces fonds témoignent ainsi du champ d’activité des critiques, mais aussi des artistes et de l’ensemble du monde de l’art à un moment donné. Ils constituent une ressource exceptionnelle pour l’étude de l’art au niveau national et international depuis 1945.
[Ouvrir un fonds]

Valoriser

La collecte des fonds d’écrits et d’archives s’accompagne d’un travail d’exploitation documentaire, scientifique et d’une valorisation dans le cadre de manifestations telles que des colloques, des expositions, des rencontres publiques en lien avec d’autres institutions et acteurs culturels.

Dès leur création, les Archives de la critique d’art ont engagé l'organisation de colloques et participé à des expositions. Par ailleurs, elles développent une action culturelle continue à travers des rencontres publiques, des débats et des publications sur l’art contemporain qui contribuent à mieux faire connaître ce qui se pense et s'écrit sur l’art d’aujourd’hui. De ce point de vue, la publication de Critique d'art : actualité internationale de la littérature critique sur l’art contemporain / The International Review of Contemporary Art Criticism est envisagée comme un outil professionnel développé en collaboration avec les acteurs majeurs de la critique et de la théorie sur l’art des XXe et XXIe siècles.

Outre les travaux de recherche universitaires qui permettent des études détaillées de certains fonds, la réalisation de « programmes scientifiques » [PDF - 381Ko] permet la création d’outils documentaires spécialisés et de bases de données ainsi que des campagnes de numérisation de corpus sélectionnés par thématiques (par exemple : la performance, l'art participatoire, les vues d’expositions, les archives audiovisuelles, les archives orales) [lien PDF liste des programmes]. Ces programmes sont réalisés en partenariat avec diverses structures et institutions comme l’équipe de recherche « Histoire et critique des arts » et d’autres équipes de recherche de l’université Rennes 2, avec l’Institut national d’histoire de l’art (INHA), avec la Délégation aux arts plastiques pour l’étude des « conditions de la création et de la diffusion de la critique d’art en France » [PDF - 176Ko] mais aussi dans des « partenariats internationaux » [PDF - 210Ko]. Des projets reçoivent des soutiens prestigieux comme celui de la Fondation John Paul Getty (Los Angeles-USA) pour le traitement d’une partie du fonds Pierre Restany (2007-2009), ou celui de la Fondation de France pour un programme sur les Archives de l’AICA qui débutera en septembre 2015.

Autre aspect de la mission des Archives de la critique d’art : la formation. En prenant les collections comme point de départ, la formation à la critique et à l’usage des archives constitue un axe essentiel pour transmettre des savoir-faire au contact des écrits et de leurs sources, et préparer à la recherche et à l’écriture dans le cadre de séminaires thématiques.

De 2009 à 2011, l’Atelier international de la critique d’art organisé à l’initiative de Jean-Marc Poinsot a favorisé des échanges entre critiques, commissaires et universitaires. Enfin, en créant en 2012 une « école du compte rendu » ouverte aux jeunes auteurs et chercheurs (Master 2, doctorants, artistes, etc.), la revue « Critique d’art » a mis en place des sessions de formation à l’écriture critique par l’apprentissage à la rédaction de notes de lecture publiées en ligne.

Par le lien organique existant entre les collections patrimoniales et la bibliothèque d’ouvrages et de périodiques, les Archives de la critique d’art offrent un pôle de ressources documentaires sur l’art et la création contemporaine pour les étudiants et jeunes chercheurs de disciplines diverses ainsi que pour les étudiants en écoles des Beaux-Arts et d’architecture.

Exposition F. Pluchart, Frac Bourgogne 2002
Exposition F. Pluchart, Frac Bourgogne 2002

Archives de la critique d'art