Michel Nuridsany

par Antonio Guzmán

(Critique d'art, N°45 - automne 2015)

Il s’agit d’acteurs et de protagonistes, de marqueurs et de repères, de comment les époques se dégagent, se déploient, comment elles se décrivent. Esquisser le portrait de Michel Nuridsany revient à évoquer une époque qui, pour partie, est en passe de s’éloigner, déjà inscrite dans les manuels de l’histoire de l’art contemporain.
Cette époque commence avec les années marquées par la guerre d’Algérie et Mai 68. Né en 1938, Michel Nuridsany fait ses classes dans le domaine artistique à l’Ecole des métiers d’art (aujourd’hui l’école Olivier de Serres), un centre de formation professionnelle aux arts appliqués. Il sera le massier de l’école et aura Daniel Buren et Michel Parmentier comme camarades de promotion, deux artistes parmi tant d’autres dont il restera proche et fidèle. [...]

Portrait complet [PDF] 62 KB

Nuridsany_1_site

Michel Nuridsany © d.r., avec l’aimable autorisation de l’auteur

Voir aussi...

Archives de la critique d'art