Itô Mika : la mue imaginale du striptease / Itô Mika: The Imaginal Moulting of the Striptease

par Bruno Fernandes

(Critique d'art, N°47 - automne 2016)

La figure de la danseuse Itô Mika (1936-1973) synthéstisa de manière exemplaire, dans les années 1960, des éléments esthétiques puisés dans les danses d'avant-garde de son temps et dans les spectacles populaires de nus [...]

/

In the 1960s, and in an exemplary manner, the figure of the dancer Itô Mika (1936-1970) encompassed aesthetic elements drawn from the avant-garde dances of her day, and from populare shows of nudes [...]

Texte intégral [PDF] 140 KB

Illustration_2_web

Itô Mika en costume surréaliste d’oiseau de nuit enchaîné. Titre : « Festival des arts de la ville, un groupe d’art moderne brûle les planches » (Machi no geijutsusai, modan-aato guruupu no netsuenburi) . Scène extraite de Oo-jô no monogatari

Voir aussi...

Archives de la critique d'art